•   

    En raison d'un mouvement social national, l'ouverture du Château et du Domaine de Versailles risque d'être perturbée ce mardi 31 janvier.
    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi
    (9h30-13h et 14h-17h30)
    Téléphone : 01 30 83 75 48 ou par mail

     

  •  

    Accès au Château - infos pratiques 

    Les membres de la Société des Amis de Versailles bénéficient de l'accès coupe-file à l'entrée A, sans besoin d'une réservation horaire, y compris pour les expositions. 

     

     

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Vous avez entre 18 et 30 ans : découvrez "les Jeunes Ambassadeurs"

     

  •  

    Découvrez les nouvelles "Chroniques des Amis de Versailles"
    *le magazine des amoureux du Château*
     

     

     

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participez à une opération



Adoptez la pendule en autel antique de la chambre de Marie-Louise



Les pendules, objets d'art alliant rigueur scientifique et finesse esthétique, font partie intégrante du décor de Trianon. Afin de pouvoir continuer à mettre en avant leur beauté et les savoir-faire exceptionnels requis pour leur conception, une campagne d'adoption va être lancée cet hiver. Le but de cette campagne est de financer la restauration d'une sélection de pendules du Grand et Petit Trianon.

Après l'engagement de la Société des Amis de Versailles en faveur de la pendule à cadran tournant en corbeille de fleurs, l'association finance la restauration de la pendule en autel antique, située dans la chambre de Marie-Louise au Petit-Trianon. 

Cette petite pendule borne fut commandée au célèbre horloger Lepaute pour le boudoir de l’Impératrice au Petit Trianon. Elle y fut placée le 20 novembre 1810 et y resta jusqu’en 1837. Dans sa forme et ses décors, la pendule exploite le répertoire iconographique impérial et néo-classique. Elle a ainsi la forme d’un autel antique dont le fronton est décoré de palmettes et d’acrotères stylisés. Les décors se détachent en très bas-relief sur sa boîte entièrement en bronze doré, à l’exception du cadran. Celui-ci semble soutenu par un amour aux grandes ailes qui, debout sur un globe, posé lui-même sur un piédestal, offre ses mains à deux papillons. Sur chaque face latérale sont figurés un vase et une branche de laurier posés sur un bâton horizontal, le tout accompagné d’un jeu d’entrelacs à palmettes. Enfin, la présence des flambeaux et des étoiles reprend le thème du feu, symbole de lumière et de progrès sous l’Empire.

Le budget pour cette restauration est de 10 000 €. Chacun peut participer à cette adoption collective et nous vous remercions par avance pour votre générosité ! 

En remerciement d'un don supérieur à 500 €, nous pourrons vous offrir une adhésion pour vous ou la personne de votre choix.



Don pour cette opération
 €