•    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
    A partir du 1er juin, toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2020

  •    

    La Société des Amis de Versailles offre au château un portrait d'Alexandrine Le Normand d'Etiolles, fille de la Marquise de Pompadour, peint par Boucher
    en savoir plus

     

  • Le programme printemps 2019 est en cours. Il peut être feuilleté en ligne ainsi que les programmes précédents

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi : 9h30-13h00 et 14h00-17h30 
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération



Restauration de la Chapelle royale : Statue Saint Simon



La Chapelle fut le dernier grand chantier lancé par Louis XIV à Versailles. Ce projet, mené en 1687 par Jules Hardouin-Mansart et achevé en 1710 par Robert de Cotte, consistait en l’élévation d’un nouveau bâtiment entre le corps central et l’Aile Nord. Les plus grands artistes de l’époque - architectes, peintres, et sculpteurs - ont participé à la réalisation de son somptueux décor intérieur. 

Plus de quarante ans après sa dernière restauration d’envergure, la Chapelle royale nécessite aujourd’hui une intervention urgente sur la couverture, les parements, la statuaire et les vitraux. Ces restaurations redonneront cohérence et harmonie à l’édifice et sont rendues possibles par l’engagement de la Fondation Philanthropia, mécène principal, et de Saint-Gobain.

Pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de s’associer à ce dernier grand chantier de Louis XIV,  une nouvelle campagne de mécénat a été ouverte,  permettant d’« adopter »  les statues de la Chapelle royale.

Saint Simon

L’apôtre saint Simon est figuré à un âge avancé, le crâne dégarni et la barbe longue. Vêtu d’une tunique et d’un manteau, il porte son regard vers le livre ouvert qu’il tient de sa main gauche, tandis qu’il s’appuie de sa main droite sur une scie de bûcheron, instrument de son martyre.

Surnommé « le Zélote », en raison de son appartenance à la secte juive du même nom, saint Simon aurait évangélisé la Perse aux côtés de l’apôtre saint Thaddée. Ayant renversé des idoles à l’issue d’une discussion avec des prêtres païens, ils seront mis à mort conjointement. Selon certaines versions, saint Simon aurait été, comme le prophète Isaïe, découpé à l’aide une scie.

le sculpteur Jean-Louis Lemoyne

Élève de Coysevox, il est reçu à l’Académie avec un buste majestueux représentant Jules-Hardouin Mansart (aujourd’hui au Louvre). Il travaille pour Versailles, sculpte pour Marly une Compagne de Diane et, pour le roi, son chef-d’œuvre, la Crainte des traits de l’Amour (Metropolitan Museum), d’un style élégant et précieux.