•   

    En raison d'un mouvement social national, l'ouverture du Château et du Domaine de Versailles risque d'être perturbée ce mardi 31 janvier.
    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi
    (9h30-13h et 14h-17h30)
    Téléphone : 01 30 83 75 48 ou par mail

     

  •  

    Accès au Château - infos pratiques 

    Les membres de la Société des Amis de Versailles bénéficient de l'accès coupe-file à l'entrée A, sans besoin d'une réservation horaire, y compris pour les expositions. 

     

     

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Vous avez entre 18 et 30 ans : découvrez "les Jeunes Ambassadeurs"

     

  •  

    Découvrez les nouvelles "Chroniques des Amis de Versailles"
    *le magazine des amoureux du Château*
     

     

     

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Adhérez

Contribuez à transmettre aux générations futures le château et son domaine.

> Lire la suite







Portraits de reines : les reines face à leur image


Avec Gwenola Firmin, conservateur en chef - Peintures XVIIIe - au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

LA REINE DE FRANCE EST SANS AUCUN DOUTE LA FEMME LA PLUS REPRÉSENTÉE DU ROYAUME.

Si son effigie figure dans de nombreux intérieurs, de la maison royale à la demeure particulière, son portrait n’est cependant pas exempt d’ambiguïté. Souvent conçu pour accompagner celui du roi, il rappelle que la reine est la première femme de l’État. À ce titre, elle peut revêtir tous les attributs du pouvoir mais sans jamais l’exercer légitimement. Toutefois, la reine Marie Leszczynska demande à Nattier à être représentée en « habit de ville », livrant ainsi un visage plus humain et plus intime de la royauté, Le premier portrait de Marie-Antoinette sur le sol français, exécuté par le peintre Duplessis (entré dans les collections du château grâce au mécénat de la Société des Amis de Versailles), montre le vrai et tout jeune visage de la dauphine. Il s'agit d'un jalon essentiel de la fabrique del’image de la future souveraine. En quête de vérité, Duplessis dépeint le naturel de la jeune Marie-Antoinette. Mais la dauphine rejeta ce naturel, sans doute car le peintre sut trop bien saisir les éléments essentiels de sa physionomie, notamment la lèvre autrichienne, de la future reine.



Participation 20 €
Date(s)
  • mardi 21 mars à 10 H 15  
    S'inscrire
    − 9 places disponibles

Rendez-vous Société des Amis de Versailles - Aile des Ministres Nord (dernier perron avant la Chapelle Royale

Retour aux activités