Adhérez

Contribuez à transmettre aux générations futures le château et son domaine.

> Lire la suite







Le cheval sous l'Ancien Régime et l’équitation de tradition française


Les membres DUO peuvent inscrire une personne non-membre

Par Karine Mc Grath, Chef du service des Archives du château de Versailles, spécialiste de l’histoire équestre et des Écuries Royales et et les écuyères de l’Académie équestre de Versailles

ON NE SAURAIT SE REPRÉSENTER VERSAILLES SOUS LA MONARCHIE SANS ENVISAGER L’OMNIPRÉSENCE DU CHEVAL DANS SES DIVERSES FONCTIONS : pour le service de la famille royale, des courtisans et des visiteurs, pour accompagner les divertissements ou contribuer à la manifestation du pouvoir monarchique.

Entre 1679 et 1682 a lieu l’édification de la Grande et de la Petite Écurie. L'augmentation du nombre de chevaux sera continue jusqu’à la fin de l’Ancien Régime. Ils seront 700 à la fin du règne de Louis XIV, puis 1 700 à la mort de Louis XV et 2 208 en 1787.

Un si grand nombre de chevaux pourvoit aux besoins d’une activité équestre intense : exercices, promenades et chasses. Le Roi doit se distinguer par 
l’excellence de sa pratique du cheval, symbole de son aptitude au bon gouvernement.

A l'issue de la visite, le groupe assistera à la séance de travail des écuyers de l'Académie Equestre



Participation 18 € , JEUNES AMIS 10 € , NON-ADHÉRENTS 20 €
Date(s)
Rendez-vous Grande Ecurie du Château de Versailles - Avenue Rockfeller - 78000 Versailles

Retour aux activités