• Info Coronavirus : conformément aux consignes gouvernementales, le château de Versailles, les Châteaux de Trianon ainsi que la galerie des Carrosses, les Jardins et le Parc sont fermés

    Les bureaux de la Société des Amis de Versailles sont également fermés mais l'équipe reste à votre disposition (de préférence par mail) ou par téléphone (messagerie vocale).

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Vous avez entre 18 et 30 ans : découvrez "les Jeunes Ambassadeurs"

     

  • Le programme Hiver 2020 peut être feuilleté en ligne. Seuls les membres de la Société peuvent s'inscrire !

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi :
    9h30-13h00 et 14h00-17h30 
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    +33 (0)1 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Timbales (paire)



Vers 1815-1820

Cuivre, peaux et fer

H. 0,550 x D. 0,730 m

N° d'inventaire : V 5344 et V 5345

Emplacement : Aile du Nord, Salles Louis XIV

Acquise en 1990. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

Reconstituée aux Tuileries sous Louis XVIII, la Chapelle du roi se dota d'effectifs musicaux comprenant des timbaliers, ceux-ci relevant de l'Écurie sous l'Ancien Régime. Les deux timbales sont ornées des armes de France, encadrées par des drapeaux blancs et surmontées d'un phylactère portant l'inscription « Chapelle du roy ».

Les peaux sont tendues au moyen d'un cerclage de fer, le système de vis actionnées par des poignées permettant d'accorder l'instrument. La caisse en cuivre est posée sur un trépied en fer assez bas qui donne au timbalier la possibilité de jouer assis.

Notice d'Alexandre Maral

 

BIBLIOGRAPHIE

« Musée de Versailles », 1990, p. 316. Pougetoux, 1998, p. 16.