•    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2019
    Pour toute demande reçue avant le 20/12/18, les cartes seront postées au plus tard le 21/12.
    Pour toute demande reçue à partir du 21/12, les cartes ne seront postées qu'à partir du 02/01/19.

  •    

    Le rapport d'activité 2017 est feuilletable en ligne ! 
    Découvrez nos actions et nos projets

     

  • Le programme Hiver 2019 sera envoyé mi-décembre, les programmes précédents sont feuilletables en ligne  ici.  

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi : 9h30-13h00 et 14h00-17h30 
    Ils seront fermés du 22/12/18 au 01/01/19 inclus
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

  •  

    La commode de Madame Adélaïde acquise par la Société des Amis de Versailles a retrouvé sa place au Château ! A cette occasion, les Jeunes Amis racontent son histoire ici.

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération



Appliques à quinquets (suite de quatre)



Emplacement : Petit Trianon, attiques

Début du XIXème siècle

Tôle laquée verte, tubes en verre

H : 0,30 x L. : 0, 68 x P. 0,16

Acquis en 2008. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

Il s'agit de lampes murales à un bec, constituées d'une platine en fer plat et contre laquelle est fixé le réservoir à huile semi circulaire, à couvercle en congé et qui repose sur un petit plateau. Au bas du réservoir s'emboîte un conduit rejoignant le bec. Celui-ci s'achève par une couronne dans laquelle s'enchâsse le tube de verre.

Quinquet, l'inventeur, perfectionne cet appareil d'éclairage mis au point par Argant vers 1784. Cette lampe nouvelle enfermait la mèche dans un tube de verre faisant l'office de cheminée. La combustion était activée par la mèche cylindrique que traversait l'air. Le quinquet fut considéré à l'époque comme le mode d'éclairage le plus performant.

Pendant la Révolution, les quinquets éclairaient généralement les cafés et les estaminets. Ces quatre quinquets ont anciennement été électrifiés. Offerts par la Société des Amis de Versailles, ils ont spécialement été acquis pour le château du Petit Trianon dans le cadre d'une restauration de l'ensemble de ses intérieurs.

Notice de Pierre-Xavier Hans