• Info Coronavirus : conformément aux consignes gouvernementales, le château de Versailles, les Châteaux de Trianon ainsi que la galerie des Carrosses, les Jardins et le Parc sont fermés

    Les bureaux de la Société des Amis de Versailles sont également fermés mais l'équipe reste à votre disposition (de préférence par mail) ou par téléphone (messagerie vocale).

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Vous avez entre 18 et 30 ans : découvrez "les Jeunes Ambassadeurs"

     

  • Le programme Hiver 2020 peut être feuilleté en ligne. Seuls les membres de la Société peuvent s'inscrire !

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi :
    9h30-13h00 et 14h00-17h30 
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    +33 (0)1 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Bas d'armoire



N° d'inventaire: V 5910

Vers 1770, par Pierre Macret.

Chêne et bois de placage [rose, amarante, satiné], marbre Sainte-Anne, bronze doré.

H. 0,97 ; L. 1,13 ; Pr. 0,53.

Emplacement : Corps central, Petit appartement de la Reine (2ème étage)

Don de la Société des Amis de Versailles, septembre 2000.

 

Ebéniste privilégié du Roi suivant la Cour, puis marchand-mercier, Pierre Macret fut de 1764 à 1771 un des fournisseurs des Menus-Plaisirs. Il fut également, à partir de 1770, un des fournisseurs du Garde-Meuble privé de la dauphine Marie-Antoinette et contribua à l'ameublement de la princesse et de sa Maison. La marque G.R.W. peut être interprétée comme celle du Grenier des Récollets à Versailles où se trouvait, depuis Marie-Josèphe de Saxe, le Garde-Meuble privé de la Dauphine.