Mécénat

Participer à une opération



Tableau d'Alexandrine Jeanne Le Normant d'Etiolles par François Boucher, 1749



Portrait d'Alexandrine Jeanne Le Normant d'Etiolles (1744-1754)

Auteur : François Boucher

Emplacement : Corps central, appartement Adélaïde chambre

Dimensions : œuvre : 54,5×46 cm ; cadre : 73×64×7,5 cm

Nº d'inventaire: V.2019.29


Le Portrait d'Alexandrine Jeanne Le Normant d'Etiolles a été réalisé par Francois BOUCHER en 1749. Le tableau, figurant le second enfant de Jeanne-Antoinette Poisson - future Madame de Pompadour - et de son époux Charles Guillaume Le Normant d'Etiolles, serait le seul portrait peint du vivant de l'enfant, emporté brutalement par la maladie à l'âge de neuf ans.

On connait peu de représentation d'Alexandrine. L'Inventaire des biens de madame de Pompadour réalisé après décès en 1764 mentionne la trace d'un pastel figurant la fillette, réalisé par Francois Boucher et légué au marquis de Marigny, frère de la marquise de Pompadour. Le pastel est ensuite mentionné dans la vente de Pierre Louis Eveillard de Livois, le 23 juillet 1799, sous la dénomination de "François Boucher. Le portrait d'une jolie demoiselle tenant un chardonneret. On voit dans ce tableau le travail d'une couleur libre et franche et un dessin coulant et agréable". Cette description fait écho à notre huile sur toile et devait en être la réplique. Le Portrait d'Alexandrine Jeanne le Normant d'Etiolles n'apparaît pas cependant dans l'inventaire de 1764. A-t-il été offert à un proche ou un parent de la marquise de Pompadour ? Un voile reste encore à lever sur ces questions. 

François Boucher fut sans doute le peintre favori de Madame de Pompadour. En effet, avec l'aide de son frère, directeur des Bâtiments du Roi, la marquise confia au peintre la décoration de plusieurs demeures et l'associa aux productions des Manufactures royales. 

Avant son accrochage définitif dans les Appartements de Madame de Pompadour (accessibles uniquement en visite guidée), l'œuvre est présentée dans les appartements de Mesdames, filles de Louis XV (accessibles en visite libre). Vous pouvez participer au financement de cette acquisition par un don en ligne ci-dessous jusqu’en septembre prochain.

 Cliquez ici pour en savoir plus sur cette acquisition

 

 



Don pour cette opération
 €