•    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
    A partir du 1er juin, toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2020
    Vous avez entre 18 et 30 ans : découvrez "les Ambassadeurs"

  • Le programme Automne 2019 est disponible en ligne. Les programmes précédents peuvent être également consultés.

  •    

    La Société des Amis de Versailles offre au château un portrait d'Alexandrine Le Normand d'Etiolles, fille de la Marquise de Pompadour, peint par Boucher
    en savoir plus

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi : 9h30-13h00 et 14h00-17h30 
    Ils seront fermés du 12 au 16 août 2019
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération



Liste des logements de princes et seigneurs de la Cour à Versailles



Vers 1786-1787

1 page ms. ; 217 x165 mm.

Inv. Vms 158, V. 52921

 

 

Cette brève page manuscrite de la main de Louis XVI règle une nouvelle distribution d’appartements au château. Elle semble dater d’octobre 1786[1], date à laquelle le comte et la comtesse de Provence quittent le corps central pour l’aile du midi, cédant la place au Dauphin et au duc de Normandie. Ce changement entraîne les inévitables déménagements en cascade, conséquence habituelle de toute modification des nouvelles attributions : chassée par la comtesse de Provence, la princesse de Lamballe prend possession de l’appartement de la duchesse de Bourbon, qui elle-même déloge le maréchal de Soubise, logé à son tour dans l’appartement du gouverneur des fils du comte d’Artois, M. de Sérant. Ce dernier rejoint les ducs de Berry et d’Angoulême dans un appartement réunissant les logis de la duchesse de Civrac et de Mme de Narbonne, et ainsi de suite …   R.M.