•    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
    A partir du 1er juin, toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2020

  •    

    La Société des Amis de Versailles offre au château un portrait d'Alexandrine Le Normand d'Etiolles, fille de la Marquise de Pompadour, peint par Boucher
    en savoir plus

     

  •  

    Assemblée Générale le 11 juin 2019 A 18H00

  • Le programme printemps 2019 est en cours. Il peut être feuilleté en ligne ainsi que les programmes précédents

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi : 9h30-13h00 et 14h00-17h30 
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération



Buste de Vénus Vdse 162



Avant restauration : Cour Royale façade sud

Après restauration : Cour de Marbre façade sud

Le Roi Soleil, installant en 1682 la cour et le gouvernement de Versailles, fit dès 1665 la commande des pièces antiques les plus prestigieuses, offrant la vision d’une nouvelle Rome recomposée pour sa gloire. La cour de Marbre était la première vision de l’antique offerte au visiteur. Véritable sanctuaire du château de Versailles  - principal vestige du château de Louis XIII pieusement conservé par Louis XIV-, elle fut tapissée de bustes antiques ou partiellement antiques, figurant des empereurs et des personnages romains, placés sur des consoles.

L’inventaire réalisé par Massou  en 1722 recense quatre-vingt-quatre bustes sur les façades de la cour de Marbre et de la cour Royale. Ce précieux document, unique recension complète des bustes avec leur emplacement, sert aujourd’hui  de référence pour restituer l’état d’origine, qui a subi des modifications dès le XVIIIème siècle.

Exposé depuis plus de deux siècles à l’extérieur, cet exceptionnel décor sculpté est aujourd’hui menacé par les outrages du temps et nécessite une restauration urgente. 

Ce buste représente la déesse Vénus, aux cheveux retenus par un nœud au sommet de la tête, vêtue d'une draperie.