Mécénat

Participer à une opération



Le Billard de la Reine



Le billard de Marie-Antoinette est une petite pièce sous combles au niveau de la voussure de la chambre de la reine et ouvrant par trois fenêtres sur la cour de la reine. En 1779, Marie-Antoinette fit recouvrir les magnifiques boiseries conçues par Verbeckt pour la femme de Louis XV et commander à Gondoin, pour tendre les murs et couvrir les sièges, une extraordinaire soierie brochée à dessins d'arabesques sur laquelle étaient rebrochés des médaillons de six dessins différents.

Lady Michelham of Hellingly offrit très généreusement de reconstituer une pièce de l'appartement de Marie-Antoinette et son choix se porta sur le billard. Ainsi restaurée, cette pièce des cabinets les plus privés de la reine est certainement l'une des plus somptueuses du château. 

Nº d'inventaire: V 5232.1
Date de création : vers 1783 (XVIIIe siècle)
Emplacement : Corps central, appartement capitaine Gardes chambre
Dimensions : H. 100 ; L. 170,5 ; Pr. 69,5 cm. Pds. 60 kgs matelas H. 18 ; L. 160 ; Pr. 63 cm
Matière et technique : hêtre, noyer sculpté et doré, soie brodée


Deux canapés furent livrés vers 1783 par Jacob pour compléter un mobilier plus ancien, œuvre de Folliot, de 1779, primitivement placé dans le grand cabinet intérieur de la reine, à présent appelé cabinet doré. L'ensemble ainsi augmenté vint meubler une autre pièce des cabinets de la reine, le billard du second étage, où fut également réutilisée la magnifique tenture de soierie que l'on a de nos jours retissée. On admirera tout particulièrement la délicatesse des ornements floraux, si évocateurs des goûts de la souveraine. De nos jours, le billard a été reconstitué, de telle sorte que les deux canapés, acquis en 1983, ont pu retrouver leur emplacement d'origine. G.M.

Merci à Lady Michelham of Hellingly