• Info Coronavirus : conformément aux consignes gouvernementales, le château de Versailles, les Châteaux de Trianon ainsi que la galerie des Carrosses, les Jardins et le Parc sont fermés

    Les bureaux de la Société des Amis de Versailles sont également fermés mais l'équipe reste à votre disposition (de préférence par mail) ou par téléphone (messagerie vocale).

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Vous avez entre 18 et 30 ans : découvrez "les Jeunes Ambassadeurs"

     

  • Le programme Hiver 2020 peut être feuilleté en ligne. Seuls les membres de la Société peuvent s'inscrire !

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi :
    9h30-13h00 et 14h00-17h30 
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    +33 (0)1 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Habits de livrée de la Maison de Ferdinand-Philippe, duc d'Orléans (six)



Gaston COURTOIS, costumier

Drap rouge, drap bleu, velours violet, galons d'argent, boutons en métal argenté

Marques : Gaston Courtois, costumier à Paris ; marque de contrôle du duc d'Orléans

N° d'inventaire : V 5914 1 à 6

Emplacement : Petit Trianon, rez-de-chaussée

Acquis en 2000. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

Achetés le 30 octobre 2000 lors de la vente à l'hôtel Drouot de la succession du comte de Paris, ces habits portent le cachet de la maison civile de la Maison de Ferdinand-Philippe-Louis, duc d'Orléans (1810-1842), fils aîné de Louis-Philippe et de Marie-Amélie, héritier du trône. Les boutons portent également le chiffre du prince royal, « FPO » couronné.

Il n'est pas impossible que l'ensemble, daté vers 1837, ait été utilisé à Trianon, le petit château de Marie-Antoinette ayant en effet été donné au prince dès 1836 pour son usage personnel et celui de son épouse, Hélène-Louise de Mecklembourg-Schwerin (1814-1858). De deux types différents, ces livrées sont du modèle des habits à la française de style Louis XVI.

Notice de Jérémie Benoit