Mécénat

Participer à une opération



Service "double filet bleu, roses et barbeaux"



1] Tasse à glace n°29

Manufacture royale de Sèvres 1781

Porcelaine, pâte tendre

H. 0,068 x L. 0,075 x D. 0,060 m

Marques : LL entrelacés (en bleu) ; PM (pour le peintre Pierre Massy) ; f (pour un doreur de la famille Weydinger) V 5918

Acquise en 2001. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

 

2] Tasse à glace n°30

Manufacture royale de Sèvres 1781

Porcelaine, pâte tendre

H. 0,065 x L. 0,074 x D. 0,060 m

Marques : LL entrelacés (en bleu avec la lettre-date dd pour 1781) ; P.M (pour Pierre Massy) ; g (pour le doreur Léopold Weydinger) V 5883

Acquise en 1999. Don de Mme Anne-Marie Rohfritsch par l'intermédiaire de la Société des Amis de Versailles.


3] Assiette n°31

Manufacture royale de Sèvres 1780-1781

Porcelaine, pâte tendre

D. 0,242 m

Marques : LL entrelacés (en bleu avec la lettre-date cc pour 1780-1781) ; marque du peintre Jacques De Laroche ; g (pour le doreur Léopold Weydinger) Inv. V 5938

Acquise en 2002. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

 

Dans un repas à la française, on apportait, au cours du quatrième service appelé le fruit, les glaces ou sorbets dans ces petites tasses à pied et à anse disposées sur de grandes soucoupes.

Marie-Antoinette et son amie la princesse de Lamballe ont acquis au début de l'année 1781 des services à dessert identiques comprenant principalement 48 assiettes et 36 tasses à glace, dont le décor, dit « double filet bleu, roses et barbeaux », associe le bleuet et la rose, fleurs emblématiques du goût de la fin du XVIIIe siècle mais dont la représentation reste de fantaisie.

L'assiette montre bien le parti de décor sur l'aile faisant la part belle au fond blanc de grande qualité obtenu par la Manufacture royale. C. W.

 

 

BIBLIOGRAPHIE

Ch. Baulez, « Acquisitions », Revue du Louvre , 1-2001, p. 95. Ch. Baulez, « Acquisitions », Revue du Louvre , 2-2003, p. 96-97.