• Le programme printemps 2019 arrive prochainement dans les boites aux lettres, il peut être feuilleté en ligne ainsi que les programmes précédents

     

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2019
    Après le 31/01/19 les cartes 2018 ne pourront plus être utilisées

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi : 9h30-13h00 et 14h00-17h30 
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

  •    

    Le rapport d'activité 2017 est feuilletable en ligne ! 
    Découvrez nos actions et nos projets

     

  •  

    La commode de Madame Adélaïde acquise par la Société des Amis de Versailles a retrouvé sa place au Château ! A cette occasion, les Jeunes Amis racontent son histoire ici.

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération



Seau à bouteille du service " à perles et barbeaux " de la Comtesse d'Artois



Seau à bouteille

Manufacture royale de Sèvres 1788

Porcelaine, pâte dure

H. 0,177 x L. 0,260 x D. 0,206 m

Marques : LL entrelacés (avec la lettre-date ll pour 1788) ; D.T. (pour le peintre Gilbert Drouet)

N° d'inventaire : V 5927

Emplacement : Petit Trianon, rez-de-chaussée

Acquis en 2001. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

La Société des Amis de Versailles a offert deux des 177 pièces du service « à perles et barbeaux » que la Manufacture de Sèvres livra le 26 avril 1788 à la comtesse d'Artois : un seau à bouteille et une tasse à glace.

Le décor associe sur un fond blanc un bouquet en médaillon et un semis de petits bleuets entre deux rangs de perles pourpres.

Par sa composition, ce service semble bien compléter celui que sa soeur la comtesse de Provence avait acheté en 1781, ce qui pourrait témoigner du mode de vie des belles-soeurs de Marie-Antoinette, qui organisaient fréquemment des repas en commun. Des variations légères, dont principalement l'importance du bouquet en médaillon, permettent de distinguer les deux services par ailleurs identifiables par leur date de fabrication.

C. W.

 

BIBLIOGRAPHIE

Ch. Baulez, « Acquisitions », Revue du Louvre , 2-2002, p. 96. P.-X. Hans, « Services à perles et barbeaux de la comtesse de Provence et de la comtesse d'Artois », catalogue de l'exposition Marie-Antoinette à Versailles, le goût d'une reine , Bordeaux, 2005, p. 153.