•    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2019
    Pour toute demande reçue avant le 20/12/18, les cartes seront postées au plus tard le 21/12.
    Pour toute demande reçue à partir du 21/12, les cartes ne seront postées qu'à partir du 02/01/19.

  •    

    Le rapport d'activité 2017 est feuilletable en ligne ! 
    Découvrez nos actions et nos projets

     

  • Le programme Hiver 2019 sera envoyé mi-décembre, les programmes précédents sont feuilletables en ligne  ici.  

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi : 9h30-13h00 et 14h00-17h30 
    Ils seront fermés du 22/12/18 au 01/01/19 inclus
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

  •  

    La commode de Madame Adélaïde acquise par la Société des Amis de Versailles a retrouvé sa place au Château ! A cette occasion, les Jeunes Amis racontent son histoire ici.

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération



Gravures à l'eau-forte et au burin (six)



Sébastien-Antoine SLODTZ (vers 1693-94 - Paris 1759) et Paul-Ambroise SLODTZ (Paris 1702 - id. 1758)

Charles-Nicolas COCHIN (Paris 1715 - id. 1790), Jean-Michel MOREAU dit MOREAU LE JEUNE (Paris 1741 - id. 1814).

Bordures en bois sculpté et doré ; gravures sur papier (eau forte et burin).

N° d'inventaire : MV 9051 à 9056 ; Inventaire des gravures : 6931 à 6936

Provenance : Ancienne collection Defer-Dumesnil.

Acquis en 2004. Don de la Société des Amis de Versailles.


Identifiées par Christian Baulez comme un travail de Sébastien-Antoine et Paul-Ambroise Slodtz, cinq de ces bordures encadrent toujours les gravures d'origine d'après Charles-Nicolas Cochin que les Menus Plaisirs distribuaient selon la volonté du roi à des personnalités françaises ou étrangères.

Les gravures ici réunies illustrent : la pompe funèbre de la reine de Sardaigne à Notre-Dame de Paris en 1741, quatre autres représentent des épisodes du mariage du Dauphin avec Marie-Thérèse Raphaëlle d'Espagne à Versailles en 1745. Une dernière, non encadrée, représente le sacre de Louis XVI à Reims en 1775 (d'après Moreau le Jeune).

 

La gravure de C.-N. Cochin représentant La Pompe funèbre de la reine de Sardaigne, à Notre-Dame de Paris, le 29 septembre 1741 figure la cérémonie religieuse organisée à Notre-Dame de Paris pour la princesse Élisabeth-Thérèse de Lorraine. En raison des liens étroits qui unissent la maison de Savoie à la France, le service funèbre lui fut rendu en grande pompe à Notre-Dame. (MV 9055. Inv. gravures 6935) C.-N. Cochin grava diverses phases des cérémonies organisées en l'honneur du mariage du Dauphin Louis avec l'infante Marie-Thérèse en février 1745. L'administration des Menus Plaisirs chargea les frères Slodtz d'exécuter des bordures plus ou moins riches pour pouvoir distribuer ces estampes.

C'est en 1749, soit quatre ans après l'événement, que l'on décida de graver les épisodes de la cérémonie du mariage. Les Archives nationales (O1 3001) conservent les « Mémoires des ouvrages de sculpture et dorure fournie au Magasin des menus plaisirs du roy au Vieux Louvre pour les Estempes du premier mariage de Mgr le Dauphin en l'année 1745 et ordonnée en 1749 par M. de Curys exécuté par les Slodtz sculpteur, année 1749. »

Les quatre gravures figurant le mariage du Dauphin avec sa première épouse témoignent des décors grandioses et des divertissements donnés à Versailles et à Paris : Cérémonie du mariage de Louis Dauphin de France avec Marie-Thérèse, infante d'Espagne (MV 9051, Inv. gravures 6931), Décoration du bal paré donné par le Roy le 24 février 1745 (MV 9052, Inv. gravures 6932), Décoration de la salle de spectacle construite dans le manège de la grande écurie à Versailles (MV 9053, Inv. gravures 6933), Décoration de bal masqué donné par le Roy dans la Grande Galerie du Château de Versailles (MV 9054, Inv. gravures 6934).

Les vues intérieures représentées sur ces gravures attestent la fantaisie et la variété des décors réalisés pour ces cérémonies. L'estampe de la Décoration du Sacre de Louis XVI Roi de France de Navarre à Reims le 11 juin 1775 (MV 9056, Inv. gravures 6936), réalisée d'après Moreau le Jeune, illustre le faste déployé à l'occasion de la cérémonie du sacre pour l'avènement du roi.

V. Ba.