•   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi
    (9h30-13h et 14h-17h30), et seront fermés du 23 décembre au 1er janvier. Aucune carte de membre ne pourra être éditée à cette période.
    Téléphone : 01 30 83 75 48 ou par mail

     

  •  

    Accès au Château - infos pratiques 

    Les membres de la Société des Amis de Versailles bénéficient de l'accès coupe-file à l'entrée A, sans besoin d'une réservation horaire, y compris pour les expositions. 

     

     

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Vous avez entre 18 et 30 ans : découvrez "les Jeunes Ambassadeurs"

     

  •  

    Découvrez les nouvelles "Chroniques des Amis de Versailles"
    *le magazine des amoureux du Château*
     

     

     

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participez à une opération

Librairie




Les jardins historiques : Théories et pratiques de leur restauration par Pierre-André Lablaude



Par Colette Di Matteo-Lablaude

L’art de bâtir un jardin, constitué à 90  % de non-végétal, à savoir de minéral, de terrassement, d’hydraulique, de clôture, de statuaire et de mobilier, c’est avant tout structurer un espace, lui restituer une échelle, dans son paysage en général comme dans ses espaces particuliers. Paradoxalement, dès sa création, un jardin est voué à l’inéluctable destruction de son image, chaque stade de son déclin recelant une véritable valeur artistique, onirique, pittoresque… historique. Le traitement en conservation ne pouvant exister, sa restauration représente un défi pour les architectes du patrimoine  : celui du choix entre les valeurs «  poétiques, esthétiques, scientifiques, intellectuelles, mais aussi la constante référence à la philosophie et à la Foi  ».

Mise en perspective de l’enseignement académique et pratique de Pierre-André Lablaude, architecte en chef des Monuments historiques, cet ouvrage retranscrit dans un premier temps le cours magistral sur l’histoire et la restauration des jardins qu’il dispensa à l’École de Chaillot à Paris de 2002 à 2018, mais également à Madrid, Lisbonne, Rome et à l’École de Chaillot en Asie.
Les études de cas données en seconde partie, principaux chantiers de l’agence Lablaude (Versailles, le Mont-Saint-Michel, Royaumont, les abords de la cathédrale de Rouen, de grands domaines privés tels Farcheville, La  Constantinière, ou encore le jardin de l’empereur du Japon à Tokyo…), illustrent l’ampleur de la réflexion tant sur le plan de la connaissance du sujet que la diversité des problèmes pratiques.

A paraître le 19 octobre aux éditions Hermann


Télécharger le bulletin de soucription