•  

    Réouverture du Château - infos pratiques 

    Les membres de la Société des Amis de Versailles bénéficient de l'accès coupe-file à l'entrée A, sans besoin d'une réservation horaire, y compris pour les expositions. La présentation d’un pass sanitaire est obligatoire pour accéder aux châteaux et musées du domaine national de Versailles pour toutes les personnes à partir de 12 ans.

     

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi (9h30-13h et 14h-17h30) et toute l'équipe est à votre disposition  
    Téléphone : 01 30 83 75 48 ou par mail

     

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Vous avez entre 18 et 30 ans : découvrez "les Jeunes Ambassadeurs"

     

  •  

    Découvrez les nouvelles "Chroniques des Amis de Versailles"
    *le magazine des amoureux du Château*
     

     

     

     

  • PASS SANITAIRE : En application des consignes gouvernementales, la présentation d’un pass sanitaire (attestation de vaccination, test PCR ou test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 72h ou certificat de rétablissement) est obligatoire pour accéder aux châteaux et musées du domaine national de Versailles pour toutes les personnes à partir de 12 ans. Prenez connaissance de toutes les mesures sanitaires mises en place
    Pour les membres de la Société des Amis de Versailles, l’accès prioritaire en coupe-file est maintenu à l’entrée A, sans réservation horaire.

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération

Librairie




Trois femmes : Madame du Deffand, Madame Roland, Madame Vigée Le Brun



Par Cécile Berly

Le XVIIIe est le siècle de l'écriture de soi. La salonnière Madame du Deffand (1696-1780) écrit ainsi pour fuir son ennui, véritable maladie de l'âme. Baignée de culture aristocratique, mondaine, elle incarne la société d'Ancien Régime dans ce qu'elle a de plus frivole, de plus mélancolique aussi. Madame Roland (1754-1793) écrit quant à elle le sentiment, la politique et la Révolution. Nourrie de philosophie, elle est une idéaliste en tout : en amitié, en amour et même en politique. Madame Vigée Le Brun (1755-1842), enfin, écrit pour ras-sembler ses Souvenirs, pour les « fabriquer », pour peindre autrement en somme, ayant le sens quasi inné de la composition. De son écriture alerte et sensible, Cécile Berly raconte les parcours de ces femmes de lettres - salonnière, bourgeoise, artiste - à travers leurs trois univers épistolaires complémentaires. Elle donne à lire un XVIIIe siè-cle au féminin, véritable histoire de plumes, d'encre et de papier.

Paru le 4 mars 2020, Editions Passés Composés