Mécénat

Participer à une opération

Librairie




Madame de Maintenon, la presque reine

Par Alexandre Maral



L’histoire de Françoise d’Aubigné, épouse Scarron puis marquise de Maintenon, évoque ces contes de fées où les bergères épousent des rois. Elle constitue sans doute l’exception la plus spectaculaire à la règle des barrières sociales de l’Ancien Régime.
Entrée dans l’histoire par la porte de service, Françoise y accomplit l’une des plus fabuleuses aventures du XVIIe siècle. Son éducation, son premier mariage, son veuvage, sa rencontre avec Mme de Montespan, ses premiers contacts avec la cour, sa mission auprès des bâtards royaux, l’affaire des Poisons ont été autant d’étapes sur le long chemin, que rien ne laissait prévoir, de l’incroyable ascension qui devait la rapprocher de Louis XIV, au point qu’elle finit par épouser le plus grand roi de l’époque, au faîte de sa puissance et à l’apogée de son règne.
L’histoire de Madame de Maintenon s’envisage ici moins comme le portrait d’un caractère, d’une personnalité, d’un destin, que comme l’étude et l’exploration de l’époque à laquelle elle a appartenu, de la société qu’elle a fréquentée, des liens qu’elle y a noués. La prodigieuse ascension de cette personnalité d’exception s’explore par l’analyse de son réseau de relations
sociales, soigneusement constitué pendant son premier mariage et son veuvage, mais aussi le fonctionnement de la Cour : un nouveau système prêt à admettre ce type de profil social, qui évoque certains grands serviteurs de l’État.

Editions Belin, paru en septembre 2018