•    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
    A partir du 1er juin, toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2020
    Vous avez entre 18 et 30 ans : découvrez "les Ambassadeurs"

  • Le programme Automne 2019 est disponible en ligne. Les programmes précédents peuvent être également consultés.

  •    

    La Société des Amis de Versailles offre au château un portrait d'Alexandrine Le Normand d'Etiolles, fille de la Marquise de Pompadour, peint par Boucher
    en savoir plus

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi : 9h30-13h00 et 14h00-17h30 
    Ils seront fermés du 12 au 16 août 2019
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération

Librairie




Catalogue d'exposition : Le château de Meudon au Siècle de Louis XIV



Du 14 septembre au 21 décembre 2018, le musée d’art et d’histoire de Meudon présente une exposition sur le château de Meudon au siècle de Louis XIV. Ce château aujourd’hui disparu pour partie se situait à mi-chemin entre Paris et Versailles, sur l’actuelle terrasse dite de l’Observatoire. L’exposition évoquera les fastes du domaine de Meudon au Grand Siècle, embelli avec passion par ses occupants successifs.
Abel Servien, Surintendant des Finances de Louis XIV, le marquis de Louvois, puis Monseigneur, dit le Grand Dauphin, fils du Roi Soleil, ont tous trois embelli tout au long du XVIIe siècle leur maison de plaisance. Ils y ont englouti leur fortune, permettant à Meudon d’atteindre son apogée au cours des années 1710.
Les courtisans décrivent alors un site somptueux, d’une richesse à peine concevable de nos jours, tel un Petit Versailles. Et ne comparaient-ils pas les jardins de Meudon à l’une des sept merveilles du monde antique, les jardins suspendus de Sémiramis à Babylone ?