•   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi
    (9h30-13h et 14h-17h30), et seront fermés du 23 décembre au 1er janvier. Aucune carte de membre ne pourra être éditée à cette période.
    Téléphone : 01 30 83 75 48 ou par mail

     

  •  

    Accès au Château - infos pratiques 

    Les membres de la Société des Amis de Versailles bénéficient de l'accès coupe-file à l'entrée A, sans besoin d'une réservation horaire, y compris pour les expositions. 

     

     

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Vous avez entre 18 et 30 ans : découvrez "les Jeunes Ambassadeurs"

     

  •  

    Découvrez les nouvelles "Chroniques des Amis de Versailles"
    *le magazine des amoureux du Château*
     

     

     

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participez à une opération

Librairie




Louis XV

Par Jean-Christian Petitfils



À cinq ans, en 1715, Louis XV succède à son arrière-grand-père Louis XIV dans une France affaiblie. Après la Régence et le ministère du vieux cardinal de Fleury, ce n’est qu’en 1743 qu’il commence à gouverner. Le « Bien-Aimé » devient rapidement le Mal-Aimé et le restera longtemps aux yeux des historiens, qui lui reprocheront sa faiblesse devant ses ministres et favorites, ses frasques du Parc-aux-Cerfs, la perte du Canada et de l’Inde... « Il faut l’exécrer », disait encore le manuel Lavisse au début du xxe siècle.
De nos jours, on ne peut plus soutenir un tel point de vue. Ce souverain timide, secret, eut sans doute du mal à assumer son métier de roi, mais il était bon, sensible, cultivé, ouvert, passionné par les sciences et non dépourvu d’énergie et d’autorité.
Cette biographie présente ainsi une approche profondément renouvelée du monarque qui fit face avec intelligence à l’opposition d’une société bloquée, animée par les parlements, les jansénistes et sa propre noblesse. Elle brosse en outre une vaste fresque du royaume de France qui, malgré les lourdes défaites de la guerre de Sept Ans, connut un prodigieux développement économique et s’accrut de deux belles
provinces, la Lorraine et la Corse.
En ce siècle des Lumières, où l’esprit public évolue fortement, où les idées nouvelles foisonnent, Louis XV, rayonnant à Versailles d’un éclat incomparable, demeure le souverain le plus prestigieux d’Europe jusqu’à sa mort en 1774. Après cinquante-neuf années de règne, la monarchie semble solide, en dépit des nuages menaçants qui s’amoncellent à l’horizon.

Parfait connaisseur de la France de l’Ancien Régime, Jean-Christian Petitfils a publié près de trente essais et biographies, notamment un Louis XIII, un Louis XIV et un Louis XVI couronnés par de grands prix littéraires et qui ont rencontré un large succès. Il livre ici le fruit d’un vaste travail de recherche et de réflexion, soutenu par un vrai talent d’écriture. Cette biographie sans équivalent parachève ainsi une entreprise entamée depuis vingt ans.

Éditions Perrin, paru en octobre 2014