•  

    Réouverture du Château - infos pratiques 

    Les membres de la Société des Amis de Versailles bénéficient de l'accès coupe-file à l'entrée A, sans besoin d'une réservation horaire, y compris pour les expositions. La présentation d’un pass sanitaire est obligatoire pour accéder aux châteaux et musées du domaine national de Versailles pour toutes les personnes à partir de 12 ans.

     

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi (9h30-13h et 14h-17h30) et toute l'équipe est à votre disposition  
    Téléphone : 01 30 83 75 48 ou par mail

     

  •    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion
     Vous avez entre 18 et 30 ans : découvrez "les Jeunes Ambassadeurs"

     

  •  

    Découvrez les nouvelles "Chroniques des Amis de Versailles"
    *le magazine des amoureux du Château*
     

     

     

     

  • PASS SANITAIRE : En application des consignes gouvernementales, la présentation d’un pass sanitaire (attestation de vaccination, test PCR ou test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 72h ou certificat de rétablissement) est obligatoire pour accéder aux châteaux et musées du domaine national de Versailles pour toutes les personnes à partir de 12 ans. Prenez connaissance de toutes les mesures sanitaires mises en place
    Pour les membres de la Société des Amis de Versailles, l’accès prioritaire en coupe-file est maintenu à l’entrée A, sans réservation horaire.

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération

Librairie




Versailles, le pouvoir et la pierre



Versailles offre, à qui se propose d'en parcourir les pages, un mode d'emploi de l'absolutisme et une interrogation sur le pouvoir. Discours politique par architecture interposée, Versailles s'identifie en grande partie au long règne de Louis XIV [1643-1715]. C'est à une relecture de ce règne et de la monarchie de l'Ancien Régime que cet ouvrage invite. Trois grands thèmes -le château, le roi absolu, la vie de cour- permettent de croiser plusieurs histoires, plusieurs lectures. L'histoire du château, tout d'abord. Par ses dimensions, par son opulence, par sa richesse iconographique, ce palais du "plus grand roi du monde" a fasciné tous les souverains de l'Europe des Lumières, et fascine encore chaque année des millions de visiteurs venus du monde entier. L'histoire d'une forme de pouvoir, ensuite. L'Etat absolu dont Versailles constitue le coeur fut imité, contesté, avant d'être abattu par les révolutionnaires de 1789, ceux-là même qui, quelques mois après la prise de la Bastille, allèrent à Versailles pour contraindre le roi, la reine et le dauphin à retrouver Paris. Mais la "grande histoire" ne doit pas masquer les manifestations moins connues de la vie quotidienne à Versailles : le rituel contraignant sous le regard d'un roi qui "veut tout savoir", les problèmes d'intendance [trois mille bouches à nourrir !], et la vie des courtisans, une vie si bien décrite sous la plume acérée du duc de Saint-Simon. Le palais fut un espace bruissant de rumeurs, de cabales, de scandales... Et puis il demeure une énigme : comment comprendre l'obstination d'un monarque à vouloir transformer un espace "sans vue, sans bois, sans eau, sans terre", comme l'explique Saint-Simon, en un palais d'une ampleur, d'une richesse inédite ? Car nous connaissons aujourd'hui le rôle personnel joué par Louis XIV dans la construction du palais. Monarchie et Républiques confondues, les grands travaux du prince, à l'image des chantiers de François Mitterrand, seraient-ils une spécificité et une passion française ? Manifestations de puissance, balises de pierre édifiées contre l'usure du temps, ils sont aussi des monuments-gardiens de mémoire et d'identité.