•    

    Renouvelez, Adhérez, ou offrez une adhésion 
    c'est faire un cadeau pour préserver un patrimoine exceptionnel !

    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2018

     

  • Le Programme Hiver 2018 peut être  feuilleté ici.  Les inscriptions ouvriront le 4 janvier à midi

     

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

     Venez courir avec les Amis du château le 17 juin 2018!
    en savoir plus

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     




Mécénat

Participer à une opération



François-Olivier-Joseph de Saint-Georges,



Robert LEFEVRE (1755 - 1830)

Huile sur toile

0,320 x 0,240 m

Signé et daté en bas à gauche : R. Lefèvre / 1817

MV 8935

Acquise en 1995. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

Gouverneur du palais de Versailles de 1819 à 1830, le vicomte de Vérac avait été créé marquis en 1818. Fils d'un diplomate, il avait commencé sa carrière dans l'armée royale à la veille de la Révolution. Émigré, il combattit dans l'armée des Princes, rentra ensuite en France, mais il fut exilé en Belgique sur ordre de Napoléon. Nommé pair de France au retour des Bourbons en 1815 et maréchal de camp en 1823, il siégea à la Chambre des pairs jusqu'en 1848.

Il reçut l'ordre du Saint-Esprit en 1830, peu avant la révolution de Juillet. En 1809, il avait épousé Euphémie-Marie-Cécile (1790-1870), fille du vicomte Louis-Marie de Noailles (1756-1804), député de la noblesse aux États-Généraux en 1789, célèbre pour avoir proposé l'abolition des privilèges lors de la nuit du 4 Août.

Bien qu'étant l'un des portraitistes attitrés de Napoléon, Robert Lefèvre avait su parfaitement rebondir sous la Restauration et fut nommé Premier peintre du Roi. Artiste âpre au gain qui faisait fréquemment travailler ses élèves, d'où une production de qualité inégale, Lefèvre se révèle un maître avant tout dans le domaine du petit portrait intime. Malgré son aspect statique, c'est dans cette catégorie qu'il faut ranger l'effigie du marquis de Vérac, représenté en uniforme et portant entre autres sur la poitrine l'ordre de la Légion d'honneur. J. B.

 

BIBLIOGRAPHIE

C. Constans, « Acquisitions », Versalia , 1998, n° 1, p. 12.