•   


    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 

    Pour toute difficulté sur ce site ou pour une requête urgente, n'hésitez pas à nous écrire

     

  •  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2017

     

  •  

    Nouvelle adhésion Jeune Ami (0-25 ans)

    Une carte facile à offrir!
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusquau 31/12/2017

     

  •  

    Le Programme Hiver 2017 peut être  feuilleté ici  et les inscriptions en ligne sont ouvertes 

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Paravent du Salon des Jeux



Jean HAURE, Jean-Baptiste SENE, Nicolas-François VALLOIS 1786-1787

Hêtre sculpté et doré, bronze doré

N° inventaire: V 5122

Etiquette imprimée et manuscrite : Année 1787 GARDE-MEUBLE DU ROI. Suivant l'ordredu 3 octobre 1786/N° 228 CHATARD, Peintre & Doreur,Fauxbourg Montmartre, A PARIS.Pour Service de la Reine Salon du jeu à Compiègne

Provenance : Collections Earl of Rosebery, vente Mentmore Towers, Sotheby Parke Bernet, 18-20 mai 1977, n° 111

Acquis en 1977 . Don de la Société des Amis de Versailles

 Reconnu par Christian Baulez parmi les meubles de la collection Rosebery comme provenant du Salon des Jeux de Marie-Antoinette à Compiègne, le paravent fut acheté à la vente de Mentmore par la Société des Amis de Versailles en vue d'un échange, grâce à la compréhension de son président. En effet, le château de Compiègne avait autrefois acquis quatre pliants des Foliot, provenant de cette résidence mais commandés à l'origine pour Versailles.

Lors de la dépose de la garniture, la découverte de l'étiquette apposée par le peintre et doreur Chatard a confirmé la provenance du paravent. En 1786, un nouveau meuble avait été commandé pour le salon des Jeux de la reine à Compiègne comprenant quarante pliants, douze tabourets, un écran et un paravent à six feuilles. Mais plus tard dans l'année, il fut décidé d'envoyer une partie de cet ameublement, dont le paravent, à Fontainebleau pour meubler le salon des Jeux de la reine, qui venait également d'être redécoré. Un mobilier identique fut alors commandé par le Garde-Meuble pour le salon laissé vide à Compiègne.

Le paravent acquis en Angleterre fait partie de cette seconde commande comme le précise l'année de livraison, 1787, inscrite sur l'étiquette de Chatard, « suivant l'ordre du 3 septembre 1786 ». Cette acquisition faite pour Compiègne permettait par échange de faire revenir à Versailles en 1978 les quatre pliants, d'un ensemble de soixante douze commandés par le Garde-Meuble en 1769, d'après un modèle de Jacques Gondoin, au menuisier Nicolas-Quinibert Foliot et au sculpteur Toussaint Foliot et dorés par la veuve Bardoux « pour servir dans la Chambre et le Cabinet de Madame la future Dauphine ».

Douze pliants étaient destinés à la chambre et soixante au Grand Cabinet, c'est-à-dire le Salon de la Paix. En 1786, dans le cadre du renouvellement du grand appartement de la reine, douze pliants avaient été envoyés à Compiègne pour meubler la chambre de Louis XVI, ce qui avait justifié leur acquisition par le château de Compiègne en 1960 (inv. CN C 60.018/1-4).

B. R.

 Ce paravent est désormais présenté au château de Compiègne dans les appartements du Roi de Rome.

BIBLIOGRAPHIE

Louis XVI et Marie-Antoinette à Compiègne , cat. exp. Musée national du château de Compiègne, 2006, p. 185-185 (notice par Yves Carlier)