•  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2018

     

  •  

    Assemblée Générale le 16 juin 2017 A 18H30

    Les convocations ont été envoyées le 30 mai et les Amis peuvent retrouver tous les documents dans leur espace membre. Pour s'inscrire au cocktail dînatoire qui suivra : ici
  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 
    Pour toute difficulté sur ce site ou pour une requête urgente, n'hésitez pas à nous écrire

     

  •  

    Le Programme Printemps 2017 peut être  feuilleté ici  . Le Programme Automne sera envoyé en août 

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Bergère et deux chaises



N° d'inventaire: V5943 1-2

Bergère : Georges JACOB (1739 - 1814), maître en 1765, Paris, vers 1785

Hêtre repeint

H. 0,890 x L. 0,580 x Pr. 0,610 m

Estampille G. Jacob, Marques au pinceau : CT couronné et du n° 133-1 sur les sangles

V 5942

Formant un ensemble avec deux chaises

Provenance : Château du Petit Trianon

Acquise en 2002. Participation de la Société des Amis de Versailles.

 

 N°d'inventaire: V 5942

Deux chaises : Attribuées à Georges JACOB (1739 - 1814), maître en 1765, Paris, vers 1785

Hêtre repeint

H. 0,897 x L. 0,500 x Pr. 0,545 m

Marques au pinceau sur les sangles : CT couronné et du n° 133-2 5943 1-2

Formant un ensemble avec une bergère V 5942

Provenance : Château du Petit Trianon

Acquises en 2002 . Participation de la Société des Amis de Versailles.

 

La bergère en cabriolet en bois simplement mouluré et peint possède un dossier en anse de panier, des pieds fuselés et cannelés et un décor sculpté limité : des culots d'acanthe aux sommets des montants, des rosaces aux carrés de raccordement des pieds et des supports d'accotoir ornés d'une feuille d'acanthe. Cette bergère forme un ensemble avec deux chaises. Les numéros des sangles indiquent un mobilier comportant une seule bergère et une paire de chaises.

La bergère offre un dessin d'une remarquable qualité, des proportions parfaites. Le raccordement des accotoirs s'effectue très élégamment. L'harmonie de la ligne se retrouve sur les chaises, caractéristiques de la manière de Jacob, le premier menuisier parisien pendant le règne de Louis XVI.

Ces sièges sont typiques dans leur simplicité des appartements de suite du Petit Trianon, l'aile des communs principalement, accueillant les logements de service. Les chambres des dames d'honneur de la reine ou des premières femmes de chambre de la reine étaient équipées de ces ensembles réduits de sièges à bergère et deux chaises. Les ventes révolutionnaires de Trianon comptèrent plusieurs mobiliers en incluant, souvent couverts en velours d'Utrecht. P.-X. H.