•  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2018

     

  •  

    Le Programme Automne 2017 peut être  feuilleté ici. Il a été posté le 16 août et il reste encore des places pour quelques activités

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     




Mécénat

Participer à une opération



Commode provenant du Petit Trianon



N° d'inventaire: V 6041

Commode réalisée en 1774 par Daniel Deloose, maître en 1767

Placage de satiné, marbre brèche d'Alep

H. 0,870 x L. 1,790 x Pr. 0,430 m

Marque à l'encre n° 2774 ; marque au feu du château de Trianon (CT couronné) et (du N°)

Provenance : Livrée au château de Trianon par Riesener en juillet 1774.

Acquise en 2003. Don du comte Édouard de Royère par l'intermédiaire de la Société des Amis de Versailles.

 

Riesener, successeur de Gilles Joubert depuis peu comme fournisseur des meubles d'ébénisterie du garde-meuble de la Couronne, livra cette petite commode Transition « pour le service du Nouveau Pavillon de Trianon » le 16 juillet 1774. Cette commode avait été ordonnée une semaine auparavant, le 9 juillet, à Riesener.

Le meuble porte l'estampille de Daniel Deloose, démontrant qu'une fois de plus Riesener sous-traita la commande à un confrère. La commande ne précise pas la destination du meuble au château de Trianon mais on peut supposer qu'elle fut affectée au service de la reine, pour sa garde-robe. On observe effectivement une belle exécution en placage de satiné comme l'existence à l'origine de portants sur les côtés selon la description du journal du garde-meuble.

Ce meuble fut le premier livré à Trianon à partir de la mort de Louis XV. En juin 1774, Louis XVI offrit le château à Marie-Antoinette et, dès juillet, le garde-meuble livrait cette commode pour le service de la reine. C'est seulement à l'été 1776 que le mobilier de la chambre de la reine sera réparé et doté d'un nouveau décor textile. La reine remeublera ensuite petit à petit son château de Trianon.

Les marques révèlent bien l'histoire administrative du meuble. Le numéro 2774 correspond à la livraison par le garde-meuble de la Couronne puis le meuble fut géré par le garde-meuble privé de la reine et reçut alors les marques au feu du château de Trianon « CT couronné », puis la marque du garde-meuble privé de la reine et un nouveau numéro d'inventaire inconnu. P.-X. H.

 

BIBLIOGRAPHIE

De Versailles à Paris. Le Destin des collections royales , Centre culturel du Panthéon, Paris, 1989, n° 54.