•  

     Venez courir avec les Amis du château le 18 juin !
    en savoir plus

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 
    Pour toute difficulté sur ce site ou pour une requête urgente, n'hésitez pas à nous écrire

     

  •  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2017

     

  •  

    Le Programme Printemps 2017 peut être  feuilleté ici  et les inscriptions en ligne ouvriront mardi 25 avril à midi 

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Petite table à écrire



N° d'inventaire: V 6054

Milieu du XVIIIème siècle

Noyer et sapin

H. 0,700 x L. 0,660 x l. 0,485 m

Acquise en 2004. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

Cette petite table à écrire aux pieds tournés en balustre reliés par une entretoise en « H » comporte une ceinture découpée en accolade sur les côtés et un tiroir. Cette table du milieu du XVIIIe siècle reprend un type de table du milieu du siècle précédent, par conséquent archaïsant. Elle vient compléter le mobilier de la chambre dite «de Mme du Hausset» au sein de l'appartement de madame de Pompadour situé au second étage du corps central à l'attique nord.

La garde-robe aux habits de madame de Pompadour, derrière le boudoir, était surmontée d'un entresol constitué d'une petite chambre à alcôve. Cette chambre de service devait en fait accueillir une deuxième femme de chambre et l'on peut imaginer qu'avec un lit et un traversin de courtil, des sièges de paille, une table en noyer ou en sapin prenait place. Faute de connaître le mobilier de l'appartement du temps de madame de Pompadour, c'est l'inventaire dressé après le décès de la duchesse de Châteauroux, intervenu en décembre 1744, qui permet d'évoquer le mieux l'ameublement de l'appartement au milieu du XVIIIe siècle. P.-X. H.