•   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 
    Ils ferment exceptionnellement du 25/05 au 28/05

    Pour toute difficulté sur ce site ou pour une requête urgente, n'hésitez pas à nous écrire

     

  •  

     Venez courir avec les Amis du château le 18 juin !
    en savoir plus

     

  •  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2017

     

  •  

    Le Programme Printemps 2017 peut être  feuilleté ici  et les inscriptions en ligne ouvriront mardi 25 avril à midi 

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Etagère d'angle à suspendre



N° d'inventaire: V 6114

Livrée par GAUDREAUS pour la garde-robe du Dauphin à Fontainebleau en 1745

Placage de bois de violette

H. 0,865 x L. 0,455 x Pr. 0,315 m

Estampille de Mathieu Criaerd (1689 - 1776), maître en 1738

Numéro à l'encre noire 1369 V 6114

Acquise en 2006. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

Cette armoire-étagère suspendue, d'encoignure, comprend dans sa partie inférieure une petite armoire à deux vantaux à décor de bois de violette surmontée de trois tablettes superposées décroissantes à placage de palissandre. Ce meuble portant l'estampille de Mathieu Criaerd a été livré par Gaudreaus, ébéniste du garde-meuble de la Couronne pour la garde-robe du Dauphin, fils de Louis XV, à Fontainebleau le 19 août 1745. (Pièce disparue.)

Mathieu Criaerd exécutait des meubles pour le marchand Hébert, qui livrait en meubles de luxe le garde-meuble de la Couronne. Ainsi Hébert livra-t-il en janvier 1748 la commode, estampillée Criaerd, du cabinet intérieur du Dauphin à Versailles, à décor de placage en mosaïque de bois de violette, une spécialité de Criaerd au même titre que les commodes en laque de Chine ou en vernis Martin.

Criaerd a exécuté de nombreuses commodes mais, parallèlement, il produisit des meubles plus simples, des bureaux en pente et de petites tables à décor géométrique de bois de rose ou de bois de violette, ou des étagères d'angle. Ce type de petit meuble de rangement très décoratif pour y disposer porcelaines ou bibelots figure souvent sur les scènes d'intérieur du milieu du XVIIIe siècle, notamment dans l'oeuvre de François Boucher. Très peu de meubles de ce type ont subsisté : il pourra évoquer dans l'appartement du Dauphin à Versailles les meubles usuels de la vie quotidienne des princes. P.-X. H.