•   


    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 

    Pour toute difficulté sur ce site ou pour une requête urgente, n'hésitez pas à nous écrire

     

  •  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2017

     

  •  

    Nouvelle adhésion Jeune Ami (0-25 ans)

    Une carte facile à offrir!
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusquau 31/12/2017

     

  •  

    Le Programme Hiver 2017 peut être  feuilleté ici  et les inscriptions en ligne sont ouvertes 

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Deux photographies sur Versailles de 1852 et 1854



Ces deux épreuves sont parmi les plus anciennes sur Versailles (1852 et 1854) et sont donc d’un intérêt considérable pour les collections du château. Elles ont été réalisées par des primitifs de la photographie, renommés entre autres pour leurs vues de monuments et d’architecture.

 Acquises en vente publique, Drouot, le 10 novembre 2016.

Henri LE SECQ, Parc du château, bassin de Neptune, 1852

Epreuve sur papier salé, 32 x 23 cm

Henri LE SECQ (1818-1882) a été initié à la photographie par Gustave Le Gray en 1848-49. En 1851, il est l’un des cinq photographes sollicités par la Commission des monuments historiques pour la mission héliographique d’inventaire par l’image du patrimoine national. Il produit alors parmi les tous premiers calotypes (négatifs sur papier permettant la reproductibilité).

Versailles n’entre pas dans le périmètre de la mission, mais Le Secq effectue en 1852 quelques prises de vues du bassin de Neptune, dont celle-ci, représentant le groupe du Dauphin. Ce tirage, obtenu à partir d’un négatif sur papier, est, avec ceux de Louis-Rémy Robert, l’un des plus anciens sur Versailles, peut-être même le premier.

 

Bisson Frères, Place d’Armes au château de Versailles, vers 1854

Epreuve sur papier salé, 30 x 48 cm

Les frères BISSON (Louis-Auguste, 1814-1876 et Auguste Rosalie, 1826-1900) choisissent quant à eux de représenter la monumentalité, la majesté de Versailles. En 1854, ils positionnent leur chambre photographique à l’une des fenêtres de la Petite Ecurie, pour offrir une vue frontale de l’édifice, comme ils ont coutume de le faire. Les lignes qui traversent la composition (allées en diagonales, horizontalité de la grille d’Honneur, demi-cercles des rampes accentués par les statues alors en place dans la cour) donnent toute sa force à la vision du château.

Cette photographie, d’une dimension exceptionnelle pour l’époque (30 x 48 cm) fait partie des « Reproductions photographiques des plus beaux types d’architecture et de sculpture » publiées en 1858 par les frères Bisson.

Ces photographies rejoindront les collections du service des Archives ( en savoir plus)