•  

    RenouvelezAdhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2018

     

  •  

    Le Programme Automne 2017 peut être  feuilleté ici. Il a été posté le 16 août et il reste encore des places pour quelques activités

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     




Mécénat

Participer à une opération



Vue de l'entrée du Labyrinthe avec le Cabinet des Oiseaux, des nymphes et des amours, par Jean Cotelle



Construit dès 1669 par André Le Nôtre, le Bosquet du Labyrinthe fut achevé en 1675 lorsque Charles Perrault conseilla à Louis XIV de le remanier de manière à servir à l’éducation du Dauphin. Situé à l'ouest de l’Orangerie et au sud du parterre du Bassin de Latone, il fut l'un des bosquets les plus célèbres de Versailles. II était compose d'une infinité de petites allées, tellement mêlées les unes aux autres qu'il était  malaisé de les suivre et de ne pas s'égarer.

Mal entretenu au XVIIème siècle, le bosquet du Labyrinthe fut détruit sous Louis XVI lors de la replantation des jardins en 1775-1776.

En 1778, dans sa nouvelle composition, le bosquet ne comportait ni vase ni statue, les allées  serpentines  des jardins anglais se mêlaient à la rigueur des traces à la française.

Ce serait dans cette partie des jardins qu'en 1785, un épisode de l'affaire du Collier eu lieu, évènement qui compromit Marie-Antoinette. Ce bosquet, dont le décor sculpté actuel fut mis en place à la fin du XIXème  siècle, est aujourd'hui connu sous le nom de Bosquet de la Reine.

Le tableau de Jean Cotelle représente l'état du Bosquet de 1675. Au premier plan, des nymphes et des amours prennent des oiseaux dans leurs filets.

Cette restauration est rendue possible grâce à messieurs Olivier Obst et Franck Troncoso.