•   


    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 

    Pour toute difficulté sur ce site ou pour une requête urgente, n'hésitez pas à nous écrire

     

  •  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2017

     

  •  

    Nouvelle adhésion Jeune Ami (0-25 ans)

    Une carte facile à offrir!
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusquau 31/12/2017

     

  •  

    Le Programme Hiver 2017 peut être  feuilleté ici  et les inscriptions en ligne sont ouvertes 

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Cabinet de la Méridienne : le remeublement



La première phase de restauration, architecturale, du Cabinet de la Méridienne est arrivée à son terme au début de l’année 2015. Cliquez ici pour en savoir plus et découvrir une visite virtuelle de la Méridienne .

La seconde phase, de remeublement, se focalisera notamment sur la restitution des tissus en taffetas et satin broché selon les techniques de la fin du XVIIIe siècle.

Malgré des sources lacunaires, les quelques pièces possédées par le Château et les recherches menées par Christian Baulez permettent d’avoir une idée de l’état et de la composition du mobilier du Cabinet de la Méridienne en 1793. Nous savons ainsi qu’il se composait de « deux fauteuils plus un autre fauteuil », d’une bergère et de son tabouret, d’un écran et d’une banquette. Les archives du Kunstgewerbemuseum de Berlin permettent quant à elles de tracer la vie des garnitures des meubles.


Fauteuil

Fauteuil G. Jacob

La qualité des sculptures, particulièrement des têtes d’accotoir, et la concordance entre les textiles et le bois doré témoignent, encore une fois, de la finesse du décor de la pièce. Les vestiges et dépouilles retrouvés sont des sources fondamentales pour le retissage bien que les textiles brochés ne dateraient en réalité que du XIXe siècle et ne seraient pas d’origine.

Les broderies sur pou-de-soie lilas sont décorées de cartouches de chinoiseries enrichies de perles, de rameaux de feuillage et d’herbe, et de motifs brodés remarquables, chers à Marie-Antoinette. Les manchettes, en mauvais états et résultats d’un « bricolage » effectué au XIXème siècle, donnent néanmoins des indices quant aux largeurs de bordure.


Tissu 1        Tissu 2

Vestiges de manchettes,
retrouvés au moment des garnissages des fauteuils


Cette phase de restitution des tissus, se divise en plusieurs étapes : la commande du pous-de-soie, avec des actions menées sur l’armure et sur la bonne définition des couleurs, et un travail sur le carton correspondant aux différentes bordures. L’objectif pour l’année 2016 est de pouvoir aborder le retissage des bordures et d’entamer la restitution du dessin, en priorité sur les deux fauteuils, puis sur la chaise et enfin sur la couverture de la banquette.
Il a été évalué que la restitution des tissus nécessitera à elle seule entre 50 000 et 70 000 heures de travail.

 



Don pour cette opération
 €