•  

     Venez courir avec les Amis du château le 18 juin !
    en savoir plus

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 
    Pour toute difficulté sur ce site ou pour une requête urgente, n'hésitez pas à nous écrire

     

  •  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2017

     

  •  

    Le Programme Printemps 2017 peut être  feuilleté ici  et les inscriptions en ligne ouvriront mardi 25 avril à midi 

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Bergère du Garde-Meuble de la Reine



N° d'inventaireV.2013.4

Grâce à la générosité du Comte Edouard de Royère, nous avons pu acquérir à la demande du château de Versailles, cette bergère de forme cabriolet en bois peint en gris et moulurée.

On y trouve l’estampille circulaire caractéristique d’Adrien-Pierre Dupain et l’étiquette qu’elle porte à l’intérieur de la ceinture en fait tout l’intérêt : « M. Bonnefoy / Garde-Meuble de la Reine ». En effet, à défaut d’un numéro d’inventaire et en l’absence des archives du Garde-Meuble privé de Marie-Antoinette disparu à ce jour , il est aujourd’hui difficile de savoir pour quel appartement celle-ci a été livrée. Elle devait être probablement destinée à un appartement de suite réservé au service de la Reine pour les dames d’honneur ou les premières femmes de chambre.

En 2002, la Société des Amis de Versailles avait déjà permis l'acquisition d'une bergère et de deux chaises portant l’estampille de Georges Jacob. Ces sièges sont proches, par leur aspect, de cette bergère de Dupain.

Don de la Société des Amis de Versailles et du comte Edouard de Royère, 2013