•  

    RenouvelezAdhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2018

     

  •  

    Le Programme Automne 2017 peut être  feuilleté ici. Il a été posté le 16 août et il reste encore des places pour quelques activités

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     




Mécénat

Participer à une opération



Garde-Robe de Louis XVI



Restaurée en 2009 grâce au mécénat de Lady Michelham of Hellingly, par l'intermédiaire de la Société des Amis de Versailles.

Situé à l'écart du tumulte des Grands Appartements, au prremier étage du corps central du Château, l'appartement privé du Roi est devenu sous Louis XV et Louis XVI un véritable appartement d'habitation au décor raffiné. Sous ces deux règnes, l'appartement privé a connu un renouvellement continuel des espaces et de leur usage, s'adaptant au goût de l'occupant.

Achevé en juillet 1789, à la veille de la Révolution, le Cabinet de Garde-robe apparaît comme l'ultime chef d'oeuvre de raffinement d'Ancien Régime, véritable chant du cygne de l'art décoratif royal à versailles.

Restauré grâce au mécénat de Lady Michelham of Hellingly, ce petit cabinet de 13m² à peine, apparaît comme le témoin inattendu des goûts de Louis XVI, roi méconnu. Il a été aménagé sous la direction de l'architecte Richard Mique, Ses boiseries sculptées, oeuvre des frères sculpteurs Jean-Siméon et Jean-Hugues Rousseauont été traitées en harmonie blanc et or selon un principe habituel au XVIIIe siècle.

Le décordans son ensemble décline dans un registre néo classique les grands domaines du Gouvernement : le commerce, l'agriculture, la marine, la guerre, les sciences et les arts. Le goût du souverain pour la culture scientifique transparaît ici, loin des thèmes légers habituellement employés pour ce type d'espace. Au centre trône une remarquable cheminée de marbre griotte d'Italie, décorée de superbes bronzes dorés, auxquels font écho les éléments de serrurerie, probablement ciselés et dorés par Pierre Gouthière. Cette pièce possède un cabinet d'aisance, dissimulé derrière les boiseries. La restauration a donné lieu à d'importantes découvertes en révélant notamment sur le panneau figurant les Arts, les traces des profils royaux bûchés à la Révolution : Louis XVI du côté de la sculpture et Marie-Antoinette du côté de la peinture. Bibliographie : J-C Le Guillou, "Le côté du Roi au temps de Louis XVI "; Versalia , n°10, 2007, pp. 131-132.