•  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2018

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 - ils seront fermés du 12 au 20 août
    Pour toute difficulté sur ce site ou pour une requête urgente, n'hésitez pas à nous écrire

     

  •  

    Le Programme Printemps 2017 peut être  feuilleté ici  . Le Programme Automne sera envoyé en août 

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Terrines à lait (deux)



Manufacture de la rue Thiroux à Paris, dite de la Reine Paris, vers 1785

Porcelaine dure

H. 0,085 x L. 0,348 x D. 0,315 m

Marque : A couronné en rouge V 5893 1 et 2 PROVENANCE Laiterie de propreté de Marie-Antoinette à Trianon.

Acquis en 1999. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

Ces deux terrines à lait, deuxième grandeur, en porcelaine dure de Paris font très certainement partie du service à laitage destiné à la laiterie « de propreté » de la reine, c'est-à-dire la laiterie d'agrément au hameau du Petit Trianon. La reine et sa compagnie y consommaient les produits de la ferme.

Ces terrines ont été exécutées par la Manufacture dite de la Reine installée rue Thiroux, à la Chaussée d'Antin à Paris. Elles en portent la marque : le A couronné, en rouge, première lettre du nom de la Reine. Cette manufacture fut fondée en 1776 et la reine avait accordé sa protection début 1778.

C'est Richard Mique, l'architecte de la reine, qui avait ordonné la commande du service de la laiterie de Trianon, que l'on connaît par une copie de l'extrait de la livraison le 28 novembre 1786 : « Fourny pour le hameau du Petit Trianon par la manufacture de porcelaines de la Reine, par ordre de Monsieur Miques ».

Sur les 78 pièces du service, on compte 48 terrines à lait décorées, de trois grandeurs. On ne connaît de nos jours que trois autres terrines à lait de même forme et de même décor et de trois grandeurs. On sait que la manufacture de la rue Thiroux livra des productions pour d'autres résidences de la reine.

Ces deux jattes à lait circulaires creuses au bord muni d'un déversoir possèdent un décor de semis de pensées, de bouquet dans un médaillon, une riche bordure de barbeaux avec de petites guirlandes or. Ces porcelaines ont certainement été vendues en 1793 en un lot adjugé au citoyen Berton aîné le 27 brumaire an II (17 novembre 1793).

On retrouve bien le goût champêtre très raffiné de Marie-Antoinette à Trianon alors que, entre décembre 1786 et mai 1787, sous les ordres du comte d'Angiviller était exécuté le service de la laiterie de Marie-Antoinette à Rambouillet par la Manufacture de Sèvres, avec un décor dessiné par Lagrenée le Jeune. Il s'agissait là d'un manifeste artistique : des pièces de forme antique décorées dans le « style étrusque ». P.-X. H.

 

BIBLIOGRAPHIE

Ch. Baulez, « Deux terrines de la Manufacture de la Reine », Versalia , 2001, n° 4, p. 16-17. R. de Plinval de Guillebon, Porcelaines parisiennes 1770-1780 , mairies des Xe et XVIe arrondissements, Paris, 1983, p. 32 et 48.