•  

     Venez encourager les Amis du château le 24 septembre !
    en savoir plus

     

  •  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2018

     

  •  

    Le Programme Automne 2017 peut être  feuilleté ici. Il a été posté le 16 août et les inscriptions sont ouvertes

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30
    Pour toute difficulté sur ce site ou pour une requête urgente, n'hésitez pas à nous écrire

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



« Madame Royale » ou « Enfant aux coussins »



Manufacture royale de Sèvres, début XIXème

Porcelaine, pâte tendre

H. : 23,5cm MV 9149.

Acquis en 2008. Don de Monsieur Jérôme Plouseau par l'intermédiaire de la Société des Amis de Versailles.

 

 

Ce biscuit de Sèvres l'Enfant aux coussins représente Madame Royale, Marie-Thérèse Charlotte de France, née à Versailles le 19 décembre 1778. Le biscuit fut modelé par Louis-Simon Boizot ou tout au moins sous sa direction d'après un original de Clodion.

Il fut vendu à très peu d'exemplaires. Les registres de la Manufacture ne relèvent que 5 ventes dont une au roi et une à la reine. Ce biscuit est réédité à partir de 1881 et régulièrement jusqu'en 1923 et même jusqu'en 1950. En outre Sèvres avait édité un groupe en 1782-1783 représentant Mme Royale et le dauphin jouant sur un carreau, groupe annonçant le tableau de Mme Vigée Le Brun du salon de 1785.

Ce biscuit représentant Madame Royale pourrait être présenté à l'attique du Petit Trianon. Pierre-Xavier Hans