•   


    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 

    Pour toute difficulté sur ce site ou pour une requête urgente, n'hésitez pas à nous écrire

     

  •  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2017

     

  •  

    Nouvelle adhésion Jeune Ami (0-25 ans)

    Une carte facile à offrir!
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusquau 31/12/2017

     

  •  

    Le Programme Hiver 2017 peut être  feuilleté ici  et les inscriptions en ligne sont ouvertes 

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Vue de la maison royale de Saint-Cyr, près de Versailles, prise au-dessus de la Sablière.



Louis-Nicolas de LESPINASSE, dit LE CHEVALIER DE LESPINASSE (Pouilly-sur-Loire 1734 - Paris 1808)

Plume et encre grise, rehauts de gouache et d'aquarelle de couleur sur papier crème

0,208 x 0,343 m

Monogrammé à la plume et encre noire en bas à gauche : D.L.

MV 6151. Inv. dessins 723

Provenance : Collection Henry de Rothschild, Paris, provenant de la baronne de Rothschild. Sa vente, Paris, hôtel Drouot, 15-16 juin 1933, lot 16, reproduit planche II. Acquis à cette occasion par la Société des Amis de Versailles en faveur du château.

Acquis en 1933. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

L'oeuvre de Louis-Nicolas de Lespinasse est entièrement dévolue au paysage. Agréé et reçu académicien le même jour, le 30 juin 1787, chevalier de l'ordre de Saint-Louis, il s'était fait une spécialité des vues de Paris et des environs et il en exposa régulièrement au Salon entre 1787 et 1801. Plusieurs d'entre elles étaient destinées à être traduites en gravure pour l'illustration du Voyage pittoresque de la France publié à Paris en huit volumes de 1784 à 1792 par La Borde, Guettard et Beguillet.

La vue de la maison royale de Saint-Cyr fut ainsi gravée par Niquet l'aîné pour le premier tome ( Description particulière de la France. Département de la Seine. Gouvernement de l'Isle-de-France, neuvième livraison , planche 20). L'ouvrage précisait que Saint-Cyr, situé à une petite lieue de Versailles, tirait sa renommée de la maison des Dames de Saint-Cyr fondée par Mme de Maintenon et dotée par Louis XIV. Deux cent cinquante demoiselles, dont la fortune ne répondait point à la naissance, y étaient élevées gratuitement et d'une manière convenable au rang qu'elles étaient destinées par leur condition à occuper dans le monde.

Construits sur les dessins de Jules Hardouin-Mansart entre le 1er mai 1685 et juillet 1686, les bâtiments qui les abritaient sont décrits avec précision par Lespinasse depuis la hauteur de la Sablière. On distingue à gauche et sur le devant du dessin et de l'estampe gravée dans le même sens, le hameau appelé la Petite-Normandie que traverse en partie le chemin de Chartres, où cheminent deux voyageurs à cheval.

Sur l'aile gauche des bâtiments du monastère royal se détache l'église ; plus avant, vers le milieu, l'église paroissiale de Saint-Cyr ; et à droite l'abbaye de religieuses de l'ordre de Cîteaux. Sur les plans plus éloignés, on distingue diverses paroisses, au-delà desquelles on découvre à droite la grande avenue de Villepreux qui conduit au parc de Versailles en prolongement du Grand Canal. X. S.

 

BIBLIOGRAPHIE G. Brière, 1933, p. 144, repr. p. 143. X. Salmon, 2006, n° 33, p. 80-82, repr.