•   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 
    Ils ferment exceptionnellement du 25/05 au 28/05

    Pour toute difficulté sur ce site ou pour une requête urgente, n'hésitez pas à nous écrire

     

  •  

     Venez courir avec les Amis du château le 18 juin !
    en savoir plus

     

  •  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2017

     

  •  

    Le Programme Printemps 2017 peut être  feuilleté ici  et les inscriptions en ligne ouvriront mardi 25 avril à midi 

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •  

     

    contact@amisdeversailles.com 

    01 30 83 75 48

     




Mécénat

Participer à une opération



Le roi Louis XVI prête serment entre les mains de l'archevêque de Reims lors de la cérémonie du sacre.



Jean-Michel MOREAU, dit MOREAU LE JEUNE (Paris 1741 - id. 1814)

Plume et encre grise, rehauts de lavis brun sur tracé à la pierre noire sur papier crème

0,373 x 0,497 m

Signé et daté à la plume et encre noire en bas à droite : J.M. Moreau Le Jeune 1775

Cachet de la collection Georges Dormeuil (L. 1146a) en bas à droite

MV 8537. Inv. dessins 889

Provenance : Vente Saint et Félix Seheult, architecte du département de la Loire-Inférieure et petit-neveu par alliance de Jacques-André Portail, Nantes, 15-19 novembre 1858, lot 67. Acquis par les frères Edmond et Jules de Goncourt après le 19 novembre 1858 pour la somme de 320 francs. Vente Goncourt, Paris, 16 février 1897, lot 195, repr. Acquis à cette occasion par Marius Paulme pour Georges Dormeuil. De 1897 à 1937, collection Georges Dormeuil, Paris. Vente Paris, hôtel des ventes, 73, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 24 janvier 1981, lot 68.

Acquis en 1981. Participation de la Société des Amis de Versailles.

 

 

Le 28 décembre 1779, la Gazette de France annonçait que Moreau le Jeune avait présenté au roi l'estampe figurant la cérémonie de son sacre. Au Salon de 1781, l'artiste avait exposé le dessin préparatoire à cette gravure (n° 299). À cette occasion, le livret révélait que la feuille avait été ordonnée par le maréchal duc de Duras, pair de France, premier gentilhomme de la chambre du roi.

Présenté avec l'estampe, il n'avait suscité que des commentaires élogieux. Nouvel agréé à l'Académie royale de peinture et de sculpture et graveur du cabinet du roi, Moreau se distinguait en effet par la fécondité et l'intérêt de ses sujets. Ses dessins exigeaient des heures entières de contemplation. Exécuté en 1775, vraisemblablement après la cérémonie du sacre eu égard à ses grandes dimensions et à son état d'achèvement, le dessin entré en 1981 dans les collections du château de Versailles est très certainement celui que Moreau le Jeune présenta à Louis XVI le 9 avril 1776 et grava en 1779 avec l'aide de Beaublé, en respectant les quelques modifications qu'avait souhaitées le souverain.

Contrairement à l'estampe, la feuille de l'ancienne collection des frères Goncourt offre en effet une perspective plus ramassée ne comprenant pas le groupe des seigneurs inscrit dans l'angle inférieur droit. Elle ne présente pas non plus un décor de loges à colonnes de marbre veiné, mais une architecture à colonnes cannelées. D'un traitement large, libre, clair, bien préparé, elle constitue l'un des plus précieux documents qui soit pour la connaissance de l'ornementation qu'avaient conçue dans la cathédrale de Reims Girault et Boquet sous la direction de Papillon de La Ferté, intendant contrôleur général de l'Argenterie, Menus Plaisirs et Affaires de la chambre du roi.

Attentif au déroulement de la cérémonie, Moreau le Jeune a scrupuleusement respecté la disposition de chacun des participants au moment où l'archevêque de Reims, Charles-Antoine de La Roche-Aymon, présenta le livre sacré sur lequel Louis XVI prêta serment. Réduits à de simples oves sur le dessin, les visages sont, sur l'estampe, suffisamment personnalisés pour être nommés. X. S.

 

BIBLIOGRAPHIE

X. Salmon, 2001, n° 39, p. 88-89, repr. (avec bibliographie détaillée)