•  

    Adhérez, offrez une adhésion  en ligne ou Téléchargez un bulletin d'adhésion 
    Toute nouvelle adhésion sera valable jusqu'au 31/12/2018

     

  •  

    Le Programme Automne 2017 peut être  feuilleté ici. Il a été posté le 16 août et il reste encore des places pour quelques activités

     

  •  

     PARTENARIATS 

     

     

     

    • THEATRE et concerts
    • Conférences en dehors du programme des Amis

     

  • Consultez le Grand Livre du Mécénat et situez dans le château les restaurations et acquisitions des Amis ! ici

     

  •  

    RUBRIQUE "FAQ" pour répondre à toutes vos questions! ICI
    (une journée idéale au Château en toute saison, fonctionnement du coupe-file, plans, ....)

     

  •   

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30
    Pour nous contacter : Tel: 01 30 83 75 48 ou  par mail

     




Mécénat

Participer à une opération



"Le plafond du Grand Théâtre de Bordeaux" Gravure circulaire encadrée sous verre



Noël LE MIRE (Rouen 1724 - Paris 1800) d'après Jean-Baptiste-Claude ROBIN (Paris 1734 - Chouzy 1818)

Cadre en bois sculpté et doré de style Louis XVI

D. 0,650 m

MV 9064. Inv. gravures 6937.

Acquise en 2005. Don de la Société des Amis de Versailles.

 

 

Témoin de son temps, Louis XVI accumula dans ses appartements et cabinets intérieurs les souvenirs des événements familiaux, historiques, scientifiques, techniques ou artistiques survenus plus particulièrement dans son royaume.

De janvier à juillet 1777, Jean-Baptiste-Claude Robin peignit la coupole du théâtre de Bordeaux que construisait Victor Louis. Le sujet général en était Apollon et les Muses agréant la dédicace d'un temple qui leur est consacré par la ville de Bordeaux. Le peintre exposa peu après à Paris, au Salon, l'esquisse de son ouvrage, qui fut longuement décrite dans le catalogue et commentée par les folliculaires du temps.

Robin en confia la gravure à Noël Lemire, qui acheva son travail en 1782. Comme souvent, les premiers exemplaires firent l'objet d'un hommage au roi et à la famille royale, événement dont les feuilles du temps se firent encore écho, non sans arrière-pensée publicitaire. Ainsi, à la date du 14 avril 1782, la Gazette de France , rapportant des nouvelles de Versailles, nous apprend que « le Sieur Servat, député de la Ville de Bordeaux, et le Sieur Robin, peintre du Roi et Censeur Royal, présentés au Roi par le Maréchal de Richelieu, Gouverneur de Bordeaux, et par le comte de Vergennes, Ministre et Secrétaire d'État ayant le département de cette province, ont eu l'honneur le 6 de ce mois, de remettre au Roi et à la Reine, au nom du Corps Municipal de Bordeaux, l'estampe des peintures du plafond de la Salle de Spectacle de cette ville ».

La gravure de Lemire, inventoriée en 1791 dans le passage des Cartes du roi et le cabinet de Géographie et décrite comme « un tableau rond, gravure, représentant le plafond de la salle de spectacle de Bordeaux, dédiée au Maréchal de Mouchy? », fut mise en vente à Versailles en 1794 et adjugée 37 livres et 1 sol au citoyen Fréron. Le don d'un exemplaire par les Amis de Versailles permet de rappeler cette création majeure dans la ville de Bordeaux. C. B.

 

 

BIBLIOGRAPHIE

Salon 1777, n° 166. J.-B. Le Brun, Almanach historique et raisonné des architectes, peintres, sculpteurs, graveurs et ciseleurs . Année 1777, Genève, 1972.

X. Salmon, « Projets du peintre Pierre Lacour (16745-1854) pour le Grand Théâtre de Bordeaux », Bulletin de la Société de l'histoire de l'art français , 1993, p. 169-179.